On my honor I will try to serve God and my country

juillet 25, 2010

Lori Gerber est charismatique. Elle n’a pas préparé de document powerpoint mais la structuration de sa présentation orale ne laisse aucun doute sur le fonctionnement de son cerveau : claire et convaincante, elle aborde tous les aspects de la question, y compris les quelques désagréments, avant même que son auditoire les évoque. Lori Gerber, la quarantaine énergique, parle une heure et demie sans le moindre bafouillement, en glissant régulièrement de l’humour et des petites notes personnelles pour retenir l’attention de son public. Lori n’est pas un haut potentiel dans une entreprise de Wall Street mais une mère de famille engagée pour recruter de nouveaux membres dans le mouvement scout de la communauté Larchmont/Mamaroneck, NY.

En cette chaude journée du mois de juin, une trentaine de mères et de petites filles se sont retrouvées dans un réfectoire d’école primaire pour s’enquérir du programme de Girl Scouts. La tradition est forte dans cette banlieue aisée du nord de New York, comme d’ailleurs dans le reste du pays qui compte près de 10 millions de scouts. La communauté de Larchmont/Mamaroneck, forte de 20000 habitants, ne comptait pas moins de 577 girl scouts l’année scolaire passée répartie dans 45 troupes. Les troupes elle-mêmes sont réunies en councils au nombre de 103 sur le territoire des États-Unis. Celui qui regroupe la communauté de Larchmont/Mamaroneck réunit 34000 fillettes. Un recrutement intense par le biais des écoles primaires permet un maillage serré de l’association qui suit les préceptes dictés par Baden Powell.

L’association des Girl Scouts Of America est née en 1912 en écho au courant d’origine anglaise. La loi des Girl Scouts précise le but de l’association:
I will do my best to be (je ferai de mon mieux pour être)
Honest and fair, (honnête et juste)
Friendly and helpful, (pour aider les autres et être leur amie)
Considerate and caring, (pour être prévenante)
Courageous and strong, and (courageuse et forte et)
Responsible for what I say and do, (responsable de mes actes et de mes paroles)
And to
respect myself and others, (Je ferai de mon mieux pour respecter les autres et moi-même),
respect authority, (respecter l’autorité)
use resources wisely, (utiliser les ressources avec sagesse)
make the world a better place, and (rendre le monde meilleur et)
be a sister to every Girl Scout. (être une soeur pour toute autre Girl Scout)

Les troupes regroupent dix à douze enfants conduites par une mère ou une tante volontaire pour participer à une multitude d’activités au sein de leur communauté et pour faire de ces petites filles des citoyennes actives, courageuses et entreprenantes. Le maître-mot est l' »empowerment » (terme difficile à traduire mais qui contient l’idée de prise en main et d’autonomie), que les petites filles retrouveront plus tard dans tous les mouvements féministes du pays : c’est en agissant, en prenant des initiatives et en partant en reconnaissance (to scout) que ces enfants deviendront des adultes responsables, qu’elles apprendront à prendre des décisions et à agir en leaders.

Les activités proposées aux enfants – à des âges où l’on n’attend pas forcément d’elles des initiatives – sont nombreuses: travaux manuels, récolte de dons en nourriture ou de vêtements usés, marche dans les parades, livraison de gâteaux aux policiers, pompiers et autres serviteurs des citoyens, attentions particulières aux anciens combattants. La liste est longue et toute candidate à la direction d’une troupe se voit proposer un livre détaillant les activités que pourront faire les chères têtes blondes et brunes en cas se manque d’inspiration..

On connait le côté militaire de l’association. Daisy, Brownie, Junior, Cadette, Senior et Ambassador : les fillettes passeront par pas moins de six stades pour atteindre le grade le plus élevé des Girls Scouts, celui que l’on affiche sur les dossiers de sélection d’université et sur les CV. A chaque étape, elles recevront les écussons témoignant de leurs réalisations et de leur engagement envers l’association. Le serment que les fillette apprennent et récitent, la main droite levée, les trois doigt du milieu en l’air, dans chacune des réunions, achève de compléter la vision militaire du groupe:« On my honor I will try to serve God and my country to help people at all times and to live by the Girl Scout law. » Le monothéisme de l’association a été contesté en 1992 devant les tribunaux et les enfants athées ont obtenu de l’association le droit de substituer le mot Dieu par ce qu’elles souhaitent, mais c’est toujours la première version qui leur est proposée au départ.

Mais on connait moins le côté mercantile de l’association. Si les Girl Scouts se sont imposées dans le paysage américain, c’est aussi parce qu’elles organisent pas moins de trois levées de fonds par an. A l’automne, les membres de l’organisation vendent des magazines et des bonbons. L’hiver, elles sollicitent leurs parents et au printemps, elles ratissent le pays en vendant les gâteaux les plus célèbres de ce côté de l’Atlantique. En porte à porte, aux voisins, aux familles, dans les entreprises, elles vendent plus de 200 millions de boîtes par an dans une course effreinée au nombre de boîtes vendues, qui se solde par des prix divers aux enfants ou à leurs troupes. En 2008, Jennifer Sharpe, une jeune fille de quinze ans, a ainsi vendu 17 328 boîtes de gâteaux dans le Michigan ! Les troupes gardent 10 à 15% du prix de vente des boîtes ($3.50 ou $4), tandis que l’association empoche environ la moitié du prix en bénéfice. C’est ainsi que les Girl Scouts génèrent près de $400 millions de revenus pour l’association tous les ans… Rien d’étonnant quand on sait que l’association emploie et paie plus de 400 employés dans son bureau de New York et entretient un réseau de 9500 personnes rémunérées dans le reste du pays…

Publicités

One Response to “On my honor I will try to serve God and my country”

  1. Hell yes, i privatio i lack write a portio somebody like this on the contrary didnt take time, may i repost this On my honor I will prove to serve God and my country « Route 125 Says:

    Holly@gmail.com


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :